« | Retourner a l'accueil | »



Vélo de course en carbone : la légèreté au service du cycliste

Le carbone est une matière présente de plus en plus dans le monde du vélo. Regardons ça de plus près!

Dans le domaine de la mécanique, on distingue principalement deux types de fibre de carbone. Vous avez la fibre HR et la fibre HM. La différence entre ces deux types de fibre se situe au niveau de la traction et de l’élasticité. Ainsi la résistance de la fibre HR est de l’ordre de 200 à 250 Gigapascals tandis que celle de la fibre HM a une valeur supérieure à 350 Gigapascals. Une autre caractéristique...



du carbone est son type de tissu. Vous en distinguerez aussi deux à ce niveau. Il s’agit de la fibre unidirectionnelle et de la fibre bidirectionnelle. C’est l’association de ces différentes caractéristiques qui permet la mise au point des vélos. En effet avec la combinaison de la fibre HR et HM, les constructeurs arrivent à mettre au point des cadres de vélo souples et rigides selon la circonstance. De même, il y’a certains constructeurs qui n’utilisent que la fibre HM pour la construction de leurs cadres. Ces cadres arrivent à produire les mêmes effets, voire plus, que les précédents fabriqués à partir d’un mélange.

velo de course en carbone

Par ailleurs, les types de tissus de carbone interviennent au niveau de la couche intérieure du cadre. Ce sont eux qui confèrent la rigidité et l’aspect esthétique aux cadres de vélos. Les fibres unidirectionnelles sont tressées dans un seul sens tandis que les bidirectionnelles dans deux sens avec une attention particulière aux angles de croisement. Les fibres bidirectionnelles sont les plus performantes, car elles apportent beaucoup plus de résistance. De plus la manière dont sont tressées les mèches de carbones bidirectionnelles apporte une qualité esthétique supérieure au vélo.

Comparé aux vélos traditionnels faits en aluminium ou en acier, le vélo en carbone présente l’avantage d’être plus léger et plus confortable. En effet, il a été prouvé que ces types de vélos sont deux fois plus légers que ceux faits en aluminium. Quant à ceux faits en acier, ils sont cinq fois plus lourds que les vélos en carbone. Cette légèreté permet au cycliste de mieux maîtriser son engin, d’avoir plus de confort et d’être plus rapide. Au niveau de l’aspect esthétique, les vélos en carbone sont plus fashion que ceux faits en acier ou en aluminium.

Avec l’avancée des différents procédés de fabrication, le vélo en carbone tend de plus en plus vers la miniaturisation au niveau de la fibre. Cette technique permet d’avoir un vélo plus performant. Aussi, d’autres fabricants développent des techniques comme la structure en sandwich, avec des feuilles de carbones collées sur un tissu, pour rendre leurs vélos plus compétitifs.

Un Commentaire ”

  1. bizbiz dit:
    juin 10th, 2011 a 16:35

    Je suis convaincu, le prochain vélo que je m’achète sera en carbone. Ah plus que quelques mois avant que je puisse me le payer ahhh !

Commentaires