« | Retourner a l'accueil | »



Réglages et ajustements à faire sur un vélo de ville

Le vélo de ville permet de rouler sans souci en zone urbaine. Pour en tirer le meilleur profit, quelques points de réglage sont à prendre en compte par le cycliste.

bicyclette de ville
Photo sous Licence GNU par Roman Bonnefoy

Tout d’abord, il faut choisir un vélo qui allie idéalement légèreté et solidité. Cette qualité coûte cher, aussi selon les besoins de l’usager, on pourra accorder une plus grande...



importance à l’un des points par rapport à l‘autre.

Pour un usage modéré sur des routes pas toujours en bon état, il faut mettre l’accent sur la solidité. Les utilisateurs réguliers qui réalisent de longues distances auront à l’inverse tout intérêt à favoriser la légèreté.

Pour le choix des cadres, les modèles mixtes seront privilégiés. Ils s’adaptent à un usage féminin, mais sont également plus compatibles avec le port de vêtements de ville.

Les selles avec suspension à ressort sont indispensables. En effet, sur le vélo de ville, la position du dos est plus droite, les bras tendus. Cela se justifie par le besoin d’avoir une bonne vision périphérique du trafic en ville. A la longue, les muscles, les vertèbres et les articulations se fatiguent.

Une selle large s’adapte aux courtes distances. Pour des trajets plus longs, une selle plus étroite évite la compression des cuisses qui peut gêner la circulation du sang.
Le guidon doit être à la même hauteur ou un pouce plus haut que le plan horizontal de la selle.

Le trafic en ville est plein d’imprévus, c’est pourquoi autant les commandes de dérailleurs que les manettes de freins doivent être facilement accessibles et en bon état de marche.

Les roues de vélo de ville doivent pouvoir se démonter sans user d’une clé : ainsi, réparer une crevaison ou enfiler un cadenas est plus facile.

Sur un vélo de ville, il doit y avoir tous les accessoires pour se rendre bien visible des automobilistes. Un système d’éclairage actif (avec un feu blanc à l’avant et un autre feu rouge à l’arrière) et des catadioptres peuvent être installés, ainsi que des bandes réfléchissantes sur les roues et si possible sur les vêtements, le casque, les sacoches, etc.

Le cadenas en U est obligatoire si l’on ne veut pas se faire voler son vélo de ville, ce qui arrive bien plus que l’on ne croit.

Enfin, un garde boue, un garde jupe, un garde chaine ou carter, un porte bagage, un panier ou des sacoches, une sonnette et un casque compléteront cette panoplie du cycliste en ville.

Commentaires