« | Retourner a l'accueil | »



Réglages et ajustements à faire sur un vélo de course

Guide des Réglages et Ajustements à faire sur un Vélo de Course avant de commencer cette nouvelle saison de cyclisme.

Avant de se procurer un vélo de course, il faut bien connaître sa morphologie. Les mesures suivantes sont nécessaires avant tout achat : longueurs de l’entrejambe, du buste, le bras et la cuisse. Ces mesures, combinées à ces trois côtes du vélo : la hauteur du cadre, le recul du tube de selle par rapport à l’axe du pédalier et la longueur du cadre, permettront de choisir le produit final.
Ensuite, avant la première sortie, plusieurs réglages sont à effectuer selon les sensations du cycliste.

reglages et ajustement velo de course

wp-image-233" srcset="http://www.cycliste.org/wp-content/uploads/2012/03/velo-de-course.jpg 550w, http://www.cycliste.org/wp-content/uploads/2012/03/velo-de-course-300x167.jpg 300w" sizes="(max-width: 550px) 100vw, 550px" />
Réglages et Ajustements à faire sur un Vélo de Course – Creative Commons Jesús Rodriguez

La hauteur et la position de la selle

Mettre le talon sur la pédale lorsque le bras du pédalier est en ligne avec le tube de selle. La jambe doit être en extension, avec une possibilité de plier légèrement le genou. En cas de sensation de douleur à la jambe ou au genou, monter ou descendre la selle par petits incréments de 0,5 cm. L’important, c’est qu’en pédalant, le cycliste ne se déhanche pas.

La selle doit être de niveau ou légèrement inclinée à l’arrière. Sa position avant-arrière se règle avec un fil de plomb : avec les chaussures de vélo réglées, mettre les pieds à l’horizontal, les pédales parallèles au sol ; le fil de plomb doit passer légèrement derrière votre genou et arriver au centre de l’axe de la pédale

La hauteur du guidon

Celle-ci dépend de la souplesse du cycliste. En général, il est plus que la selle de 2 à 5 cm. Le cycliste doit avoir une position suffisamment aérodynamique : plus on est droit sur un vélo et moins on perd de l’énergie face au vent.

La distance selle-guidon

Elle se mesure en posant un mètre sur le bec de la selle d’une part, en butée sur le guidon (ou cintre) d’autre part. En fonction des mesures de l’entrejambe, cette distance peut varier entre 45 et 60 cm. La règle veut qu’en position sur le vélo, les coudes frôlent les genoux au moment où la pédale se trouve à mi-hauteur.

La largeur du cintre (ou écartement du guidon)

Celle-ci se règle en fonction de la largeur des épaules. En position sur le vélo, s’assurer que deux lignes imaginaires passent d’une part au niveau de la partie extérieure des épaules et d’autre part au niveau des deux repose-main de chaque côté du guidon.

Les pédales et le positionnement du pied

Leur positionnement doit permettre un léger flottement latéral du pied, qui doit trouver naturellement sa position, en évitant des douleurs au genou. Si le pied est trop avancé, le coup de pédale semble gagner de la puissance mais perd ensuite de sa souplesse, diminuant à la longue son efficacité et engendre une lassitude musculaire. A contrario, s’il est trop en arrière, la jambe tourne bien, mais manque de force en cas de démarrage dans une côté ou de changement de braquet. Concernant l’ajustement de la cale, s’assurer que la boule du pied soit alignée avec le centre de l’axe de la pédale.

Une fois ces réglages terminés, le cycliste est prêt pour sa sortie, tout en gardant à l’esprit que si au bout de quelques heures de vélo, des douleurs commencent à se sentir, ne pas hésiter à expérimenter de nouvelles positions. S’assurer cependant de changer un seul paramètre à la fois afin de bien en mesurer l’impact

Un Commentaire ”

  1. Patrick dit:
    juillet 31st, 2013 a 18:42

    Bonjour
    dans vôtre explication sur le réglage guidon, celui-ci doit être plus haut ou plus bas que la selle ?
    le mot  » haut  » ou  » bas  » manque dans vôtre texte.
    Merci, Patrick*.

Commentaires