Rayon de vélo

Le rayon est l’une des pièces maîtresses d’un vélo. Il assure la résistance, la force et la durabilité des roues du vélo. Si les écarts de tension entre les différents rayons sont moins grands, la roue est plus solide et plus efficace.

Présentation

De nos jours, les vélos sont pratiquement équipés de rayons. À l’extrémité de chaque rayon se trouve un petit...



écrou qui sert à ajuster la tension du rayon. En général, on utilise des écrous en laiton plaqué au nickel, car c’est un matériau qui ne rouille pas facilement et qui visse bien dans des petits filets. Pour les roues super légères, on opte pour les écrous en aluminium.

Rayons amincis, plus performants

Les rayons aplatis au centre sont plus performants, plus légers, plus élastiques et plus aérodynamiques que les rayons d’épaisseurs uniformes. Une nouvelle version permet au rayon d’être tendu ou comprimé. Cette nouvelle technique permet de réduire le nombre de rayons sur la roue, de la rendre plus légère et d’augmenter son inertie et sa rigidité.

Types de rayons

Les roues classiques d’un vélo ont généralement 16, 20, 28, 32 et 36 rayons. Pour avoir plus d’aérodynamisme, les cyclistes utilisent souvent moins de rayons sur le vélo. Les rayons doivent avoir un diamètre situé entre 1,6 mm et 2,3 mm. La plupart des rayons sur les vélos modernes sont façonnés en acier ou en acier inoxydable, en titane, en aluminium et aussi en fibre de carbone.