Plaque d’identité de vélo

La plaque d’identité est un écriteau où l’on met une marque gravée pour reconnaître votre vélo. Elle n’est pas obligatoire, mais indispensable. Elle est personnelle, unique et faite sur mesure.

L’origine de la plaque d’identité d’un vélo

La plaque d’identité d’un vélo a été mise en place en avril 1898. À cette époque,...



elle avait pour objectif de répertorier les vélos pour le paiement des taxes. Ainsi, la plaque permettait d’inventorier le nombre des vélos qui circulaient pour anticiper les prévisions d’impôts. Après 1995, la plaque d’identité d’un vélo n’était plus obligatoire, mais la plupart des cyclistes gardent encore ce moyen d’identification pour que leur vélo soit toujours reconnaissable. À cet effet, la plaque d’identité est présentée sous différentes formes.

Les particularités de la plaque d’identité

La plaque d’identité d’un vélo est un gravage fait sur une partie de votre vélo. Le gravage peut être mis directement sur le vélo ou sur une lamelle avec des signes particuliers. Cette plaque peut inclure vos noms et adresses. Dans ce cas, elle doit être large pour pouvoir contenir toutes ces informations. Pour qu’elle reste discrète, l’identification a été modifiée par un simple numéro ou un signe que seul le cycliste peut connaître en cas de besoin. Comme le vol de vélo est devenu fréquent, la plaque d’identité facilitera l’identification de votre vélo. Ainsi, vous n’avez qu’à préciser la marque gravée dessus afin de le reconnaître. Par ailleurs, la plaque doit être faite avec un matériau solide, durable et léger pour que le gravage puisse durer longtemps et ne s’abîme pas facilement.