Lumière arrière de vélo

La lumière arrière du vélo est un élément qui garantit la sécurité du cycliste au même titre que les roues, le système de freinage ainsi que les réglages mécaniques. C’est sur l’éclairage de votre vélo que vous pouvez compter le plus pour voir et pour signaler votre présence la nuit...



et surtout dans de mauvaises conditions de visibilité.

Rôles de la lumière arrière

La lumière arrière a pour rôle d’avertir les autres usagers de la route lorsque vous freinez ou ralentissez. C’est grâce à sa brillance que les automobilistes peuvent déterminer la distance qui les sépare de votre vélo. Le feu arrière se situe généralement sur la tige de la selle du vélo, mais vous pouvez l’installer sur la roue arrière selon vos besoins. À noter qu’il doit être visible et moins intense que le feu avant.

Quel type de lumière arrière choisir?

Si vous roulez fréquemment la nuit et que vous disposez d’un porte-bagage, optez pour une lumière arrière fixe alimentée par une dynamo. Elle est plus pratique et fonctionne toujours même dans de mauvaises conditions climatiques. Vous pouvez aussi adopter un éclairage alimenté par des piles ou des batteries rechargeables si vous n’utilisez votre vélo que dans la journée.

Quelques conseils à retenir

En installant une lumière arrière sur votre vélo, vous éviterez les accidents de circulation. Cependant, faites en sorte d’adopter celle de bonne qualité. Sachez qu’il s’agit de votre sécurité. Dans ce cas, le prix ne devra pas être un obstacle à l’achat de votre éclairage.