Éclairage de vélo

Ce n’est pas par hasard si l’éclairage devient un équipement obligatoire exigé par le Code de la route, car il est essentiel pour prévenir tout risque d’accident pendant la nuit et les mauvais temps.

Plus qu’un accessoire

L’éclairage de vélo est l’ensemble de tous les composants lumineux et réfléchissants qui...



permettent de voir et d’être vu dans les mauvaises conditions de visibilité telles que l’obscurité, la pluie et le brouillard. Ainsi, comme tout équipement de sécurité d’un vélo, l’éclairage ne doit pas être négligé. Un bon éclairage de vélo garantit la sécurité lors du déplacement.

Les différents types

Le système d’éclairage varie selon les besoins et les styles de chacun, mais surtout, selon la durée du trajet et les lieux où l’on va. Le système d’éclairage à pile et le système à dynamo sont les plus courants.

Éclairage à pile

Il existe 2 types d’éclairage à pile : fixe et amovible. Ce dernier est très intéressant si on utilise un vélo tout terrain. Pour la lumière avant, l’éclairage amovible peut être fixé sur le guidon et pour l’arrière, il est généralement placé sur le porte-bagage ou sur la tige de selle.

Éclairage à dynamo

On peut classer l’éclairage à dynamo comme le système d’éclairage à vélo par excellence. Il peut être placé sur la fourche ou bien sur le point d’attache des freins. Quel que soit le système d’éclairage qu’on va utiliser, le mieux serait d’opter pour des pièces plus résistantes et plus efficaces.