Gonfler Pneu de vélo

La pression des pneus de vélo est un des éléments qui permettent une conduite confortable en toute sécurité. Quand il n’y a pas assez de pression, on risque de déformer le pneu ou même d’avoir une crevaison. Au cas contraire, quand la pression est trop grande, la roue est trop dure et on manque d’adhérence. Cela diminue le confort du cycliste et réduit la qualité du pilotage. Trop de pression fait que le vélo rebondit au moindre choc ce qui n’est pas très confortable. Il faut donc connaitre la...



pression idéale pour sa situation.

Vidéo gonfler pneu de vélo


Musique par Mr Key – amalgamez.com

Pression pneu de vélo

La pression des pneus de vélo est mesurée par le PSI (une PSI est équivalente à 0,068 bar). Si on prend la pression normale d’un pneu à 40 PSI, on peut calculer la pression idéale en prenant en compte les règles et facteurs suivants :

Gonflage du pneu vélo

Le gonflage du pneu en soi est quelque chose de bien simple. Il suffit de dévisser le clapet de la valve de la roue qu’on souhaite gonfler. On y insère le raccord de sa pompe. À cet instant, on peut également lire le nombre de PSI dans la roue au cadran de la pompe. On commence alors à pomper jusqu’à atteindre la pression désirée. Il faut bien veiller à dévisser le clapet de la valve complètement sinon l’air ne traversera pas.

En sus de la pompe manuelle, on peut aussi se tourner vers un mini-compresseur de voyage. Cet appareil permet de gonfler ses pneus sans le moindre effort et dans un temps record. Le mini-compresseur peut se brancher avec un allume-cigare et est très facile à utiliser. C’est transportable et on peut l’apporter lors de ses périples de cyclotourisme. Mais, il faut tout de même faire attention. Il est facile de trop gonfler les pneus avec un compresseur. De plus, il ne faut pas utiliser le compresseur continuellement pendant plus de 10 minutes. Cela peut griller l’appareil en un clin d’œil. On doit aussi prendre des précautions de base, car c’est un appareil électrique comme les autres.