« | Retourner a l'accueil | »

Entraînement Cycliste Professionnel

Chaque cycliste professionnel possède ses propres modes d’entraînement et des fréquences d’entraînements variables. Certains cyclistes n’aiment pas trop s’entraîner tandis que pour d’autres c’est tout à fait le contraire. Cela étant, l’entraînement de base d’un cycliste se fait généralement avec un vélo.

entrainement cycliste
Cyclistes Professionnels – Creative Commons par Kuebi

Les bases de l’entraînement d’un cycliste professionnel

Pour un cycliste professionnel, il est important de travailler sur tous les plans comme sur la vélocité, la force, la force explosive, la puissance. Pour développer ces qualités, il faut alterner les séances, ce qui signifie que si aujourd’hui, le cycliste travail sa vélocité, demain, il devra travailler sa puissance par exemple… Autrement, il faut essayer d’atteindre ses limites et tenter de dépasser ses propres records.

Si le cycliste peut rouler à 50km/h en moyenne, il ne pourra progresser qu’en s’exerçant à rouler à une vitesse supérieure à 50km/h. Il est important de s’entraîner progressivement pour éviter toute sorte de blessure.

Il ne faut pas négliger l’étape de récupération qui permet à l’organisme de s’adapter aux agressions subies durant les efforts et aussi d’augmenter les capacités du cycliste. L’entraînement doit se faire régulièrement : 3 à 6 séances par semaine et il ne faut pas prolonger l’arrêt d’entraînement pour éviter une régression des capacités.

Préparer une nouvelle saison

La préparation d’une saison doit se faire bien avant le début officiel de celle-ci pour permettre au cycliste d’être toujours en forme tout au long de la saison. L’intensité de travail dans cette préparation doit se faire généralement sur la zone cardiaque, sur l’endurance et la puissance.

Il faut noter que durant une compétition, il n’est plus question de s’entraîner durement au risque d’avoir des blessures physiques pouvant provoquer une incapacité du coureur. Il est essentiel pour lui de se fixer des objectifs majeurs répartis sur toute la saison.

Par ailleurs, il est quasi-impossible de gagner toutes les courses d’une saison, mais le mieux c’est de gagner quelques courses et rester en bonne position pour les autres. En outre, les entraînements devraient être organisés de façon cohérente et non improvisée avant et pendant une saison.





Commentaires